Née dans le Valais en 1960, Marie-Thérèse Chappaz reçoit, à 17 ans, de la part de son père un petit bout de vignes plantées en Pinot Noir. Ce cadeau lui permet de se tourner vers la viticulture. Après plusieurs stages et une formation à l’Ecole d’œnologie de Changins, dans le canton de Vaud, elle travaille à la cave de la station de recherches agronomiques de Changins pendant six ans. Son objectif : recréer le domaine viticole de son grand-oncle, Maurice Troillet, et réaménager sa cave située à Fully, dans le Valais.

En 1997, Marie-Thérèse Chappaz découvre la biodynamie lors de la visite d’un domaine viticole en Vallée du Rhône, et décide d’adopter ce mode de culture en l’adaptant à sa vigne. Elle prépare des décoctions de plantes qui ont chacune leur utilité dans le traitement des maladies de la vigne.

En 2009, le film documentaire « La Saison de Marie-Thérèse Chappaz », réalisé par Fred Florey, lui est dédié.

En 2015, le guide Gault et Millau lui décerne le label « icône du vin Suisse », peu avant qu’elle obtienne le titre de « Lady of Wine » lors du Villa d’Este Wine symposium.